C’est l’histoire d’une petite grenouille qui voulait gravir un mur énorme.

Voilà une petite histoire sur un groupe de grenouilles qui voulaient escalader un mur, et juste une seule y parvint.

Un grand mur à escalader

Bien sûr elles voulaient toutes escalader ce mur énorme qui se dressait devant elles. Toutes, elles voulaient atteindre le sommet et voir ce qu’il y avait de l’autre côté. Alors c’est ensemble qu’elles ont commencé l’escalade. Bien sûr, c’était prévisible, aucune n’y est arrivée. Les unes sont tombées, les autres n’ont pu mettre une jambe sur le mur. Moins à cause de leur capacité physique, elles étaient toutes très influencées par ce que les gens autour d’elles leur crieraient :

  • Vous allez tomber !
  • C’est trop difficile, oubliez-le !
  • Vous ne possédez pas les capacités de gravir ce mur !
  • Jamais, jamais vous n’y arriverez !

Et bien sûr, aucune d’entre elles n’a réussi. Aucune sauf une !

C’était une petite grenouille fragile, qui parvint à gravir ce mur et qui s’est assise au sommet du mur. Les autres grenouilles sont devenues vertes de jalousie et ont commencé à crier après la grenouille :

  • Comment as-tu fait cela ?
  • Quel est ton secret ?
  • Dis-nous !
Une petite grenouille

Comme la petite grenouille ne répondit pas, elles se rendirent soudainement compte que la grenouille était sourde et était totalement immunisée contre tous les commentaires négatifs qu’on lui criait. Et c’est lentement, un pas après l’autre qu’elle réussit à gravir ce mur et à atteindre le sommet. Elle trônait sur le haut du mur, très fière d’elle.

J’adore cette petite histoire ! Il a pour moi une grande et profonde quintessence.

  • Écoutes-toi et uniquement toi
  • N’écoutes pas les autres autour de toi
  • Sais ce qui est bon pour toi et restes fidèle à toi-même

En transposant cette histoire à ma vie, j’ai réalisé qu’il m’était arrivé de vraiment faire la sourde. Je me souviens avoir eu devant moi 2 murs très hauts par le passé, et j’ai dû les escalader ou prendre 2 décisions drastiques. J’étais tout simplement convaincue -et je lui suis toujours- que ce n’était pas le bon moment . Et la vie m’a donné raison par la suite.

Non, Non je ne veux pas entendre!

J’ai fait la sourde oreille lors de mon Camino de Santiago. Tu te rappelles j’ai partagé un épisode dans mon post sur Mon Camino de Santiago . Je ne m’étais pas préparée, et j’avais fait quelque chose comme 0 km d’entraînement. Et chaque fois que je partageais mon projet, les gens me regardaient en disant : « toi marcher ??? quoi 750 km ?  Tu rigoles !!! » Même mon ex-mari n’a jamais cru en moi. Cependant, j’étais sourde et je suis partie, et j’ai marché les 750 km. Et j’ai adoré !!! , un de mes plus beaux souvenirs jusqu’à présent.  Si j’avais écouté tous les autres, j’aurais raté l’un de mes meilleurs mois de ma vie !

Et toi, quand as-tu joué au (ou à la) sourd(e)  et tu as tout simplement fait ce qui te semblait juste ?

Sois curieux (se), courageux (se), audacieux(se) et sois toi-même !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.