D’une reine du shopping à une reine de la marche et comment cela a transformé ma vie.

Il n’y a pas si longtemps de cela je devais au moins une fois par semaine entrer dans un magasin et acheter quelque chose, cette nouvelle paire de chaussure, cette robe vue dans le magazine Elle Magazine, il me les fallait et tout de suite. Je pensais vraiment que posséder toutes ces choses aller m’aider à être heureuse.

Cette excitation que je ressentais au moment de l’achat était intense, mais aussi de très courte durée, moins de quelques secondes. Un gros coup d’adrénaline ! très fort et ultra rapide. Wow. Enfin une chose était sûre, je ne souffrais pas d’oniomanie ou de trouble lié à l’achat compulsif. J’étais une acheteuse décontractée qui avait tout simplement du mal à se contrôler devant un magasin et devait toujours rentrer pour acheter quelque chose.

Bien sûr j’étais heureuse de posséder tous ces habits, ou du moins je le pensais. Et la recherche de chaque pièce était comme une chasse aux trésors, super motivante.

Seulement de plus en plus je réalisais, qu’une fois l’achat réalisé, une fois que le vêtement était dans mon armoire, cette pièce ne m’intéressait plus. Je ne vous liste pas le nombre de tee-shirts, de robes, de superbes chaussures à talon que je n’ai jamais portés.

Et bizarrement, plus je remplissais mon armoire, plus ma vie se vidait. En transformant ma vie l’année dernière, changement privé, déménagement etc… que les questions suivantes sont venues :

Pourquoi est-ce que j’achète tellement ?

Est-ce que je me cache derrière tous ces achats ?

Est-ce que j’étais en train de compenser quelque chose ?

Sûrement !!! Mais quoi ?

C’est en fait durant mon chemin de Saint Jacques de Compostelle, que j’ai réalisé que tout ce shopping était clairement une perte de temps, d’argent et d’énergie et surtout que cela ne m’apportait pas l’épanouissement que je recherchais. C’était clairement durant mon mois de marche que j’ai pris conscience du bonheur d’être dehors, de marcher, d’être dans la nature. Quelle joie !

Saint Jacques de Compostelle

Et depuis mon retour, j’ai réellement changé mes habitudes de shopping. Je passe nettement moins de temps dans les magasins en fait quasiment plus. Je suis davantage dehors dans la nature. Et depuis j’ai découvert le jogging que j’adore.

 

Chaque deuxième matin, je me lève à 5h50, j’enfile mes running et je pars courir à travers la ville, le village, la plage selon l’endroit où je suis. J’emmène toujours mes running avec moi, elles font toujours partie de ma valise. C’est une très belle façon de découvrir de nouveaux endroits. C’est en courant à travers un quartier de mon hôtel à Milan, où j’étais récemment, que j’ai découvert des ruelles magnifiques, des maisons splendides avec un petit village dans la ville.

Il y a des matins où c’est vrai c’est difficile de se lever, surtout en hiver, il fait froid ou il pleut, et pourtant je me lève, je mets mes chaussures et je vais courir. Je me sens super bien après mon heure de course à pied, et mon corps et ma tête sont remplis d’une énergie positive pour toute la journée.

Ma filleule est moi

L’année dernière, avec ma filleule et une amie, nous nous sommes inscrites ensemble au Basler Frauenlauf 2019 et nous avons fait les 10kms. Toutes les 3 et moi en particulier nous étions vraiment fières à l’arrivée. C’était dur et j’ai eu du mal surtout durant une partie montante, mais je me suis dépassée et sans m’arrêter j’ai fini la course dans le temps alloué. Malgré le temps maussade et le froid, c’était tout simplement génial d’être dehors de si bon matin.

Si ma filleule et mon amie m’avaient dit il y a de cela encore un an, que nous irions courir ensemble, j’aurais dit :

« Moi courir, sûrement pas, ce n’est pas pour moi ! »

Et un an plus tard, me voilà en train d’en redemander, car nous sommes inscrites pour la prochaine course !

Je ne saurais te dire quand pour la dernière fois j’ai fait du shopping, mais je peux te dire que je me suis sentie vraiment bien à mon retour de course hier matin.

J’ai également réalisé ce changement dans mon énergie depuis que je cours, je suis dehors, je profite de la nature, je challenge mes limites et me pousse à aller plus loin.

Et voilà comment je suis passée d’une reine du shopping à une reine de la course à pied et comment cela a transformé ma vie.

As-tu déjà expérimenté un tel changement ?

J’ai également réalisé ce changement dans mon énergie depuis que je cours, je suis dehors, je profite de la nature, je challenge mes limites et me pousse à aller plus loin.

Et voilà comment je suis passé d’une reine du shopping à une reine de la course à pied et comment cela a transformer ma vie.

Et toi alors as-tu déjà expérimenter un tel changement ?

Sois curieux(se), sois courageux(se), sois audacieux(se) et sois toi-même

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.